Petits deuils en entreprise

Petits deuils en entreprise

Souffrance au travail : blocages et non-dits




Départ d'un manager, abandon d’une ligne de produit ou d’une identité marketing, changement de métier, fermeture d’un site : autant de situations qui font partie de la vie normale des entreprises. Cependant, avec l’accélération des rythmes économiques, ces ruptures se succèdent à une allure parfois frénétique. Très souvent, un projet en remplace un autre sans que le premier ait abouti.

Le ressenti des salariés qui se sont investis au service de ces projets n’est pas reconnu. Or, les deuils non faits peuvent coûter cher à l’entreprise car ils favorisent une forme de nostalgie (« C’était mieux avant ») et empêchent les salariés de se mobiliser sur l’avenir.

Il est donc crucial que ces deuils soient identifiés pour ce qu’ils sont, en dépassant ce tabou qui concerne l’ensemble de la société : la crainte de la mort et de la séparation est encore plus forte dans un contexte où prédominent les exigences de réactivité et de performance.

Dans ce livre, Jacques Antoine Malarewicz, partant de situations vécues dans un contexte professionnel, montre comment la compréhension du processus de deuil permet d’éclairer les non-dits et les blocages au sein de l’entreprise. Il détaille les outils qui permettent de mieux aborder ces situations, proposant notamment la mise en place de véritables rituels. Il s’agit avant tout d’accorder du temps aux salariés, afin que s’exprime leur subjectivité pour qu’ils se réapproprient les changements en cours au lieu de les subir.



Sur cette thématique nous vous recommandons :