Interview auteur – 5 questions à... Thierry Bouron

 

1) Qui êtes-vous ?

J’ai découvert ce domaine en 1985 à l’université Pierre-et-Marie-Curie dans un cursus où l’IA constituait un quart du programme de la maîtrise d’informatique depuis quelques années. Cette université associée au CNRS regroupait des chercheurs de tout premier plan dans ce domaine. Dès cette initiation et plus encore par la suite dans mes travaux de recherche, j’ai voulu voir là une discipline scientifique à part entière. Pendant une vingtaine d’année j’ai ensuite conduit et dirigé des recherches dans ce domaine, dans un contexte international. Puis, j’ai élargi mon champ d’action autour de l’innovation et de l’économie numérique. Ces cinq dernières années, suite au regain d’intérêt porté à l’IA avec le développement des procédés d’apprentissage profond basés sur des réseaux de neurones, j’ai élaboré un cours général sur l’IA pour des étudiants en école de commerce, donc en dehors d’un cadre informatique et mathématique.  

Le développement d’une double compétence en économie et informatique me permet d’adresser des innovations et des sujets techniques de façon transverse. C’est la ligne directrice des 3 livres que j’ai publié sur les net-compagnies, les innovations disruptives et sur l’IA.  Je suis persuadé qu’il est possible d’expliquer simplement des sujets au premier abord complexes.


2) Quel est le thème central de ce livre ? 

Ce livre est comme son titre l’indique centré sur le thème de l’intelligence artificielle. Il est issu d’un cours que j’enseigne en école de commerce sur le sujet depuis quelques années. L’objectif est de permettre à des non informaticiens de découvrir l’IA et d’acquérir des compétences essentielles sur le sujet. L’idée est d’en donner une vue globale qui couvre les enjeux business, les questions éthiques, les domaines d’applications et également les techniques. Peu d’ouvrages scientifiques récents donnent une vue globale de l’IA à l’exception du livre Intelligence artificielle de S. Russel (Pearson) car le domaine devient trop vaste ; Ces livres ciblent les ingénieurs ou les chercheurs. Les livres de vulgarisation portent quant à eux souvent sur des projections futuristes. Ils côtoient la science-fiction et mélangent mythes et réalités.


3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ? 

D’un point de vue business « L’IA est désormais perçue comme une voie d’industrialisation de l’économie de services, d’où l’idée de révolution industrielle »

D’un point de vue scientifique « des découvertes scientifiques commencent à poindre [en IA], notamment sur la sémantique des mots et des images. Et si le sens des mots, voire d’un texte, était calculable ? »


4) Si ce livre était une musique, un tableau, une sculpture, quel(le) serait-il/elle ? 

Ce qui liront le livre comprendront pourquoi ce serait une musique des Beatles, un livre sur un road trip, un tableau d’un nouveau genre


5) Qu'aimeriez-vous partager avec les lecteurs en priorité ?

Pour les adultes qui veulent se former à l’IA : bloquer vous quatre après-midi et lisez ce livre en faisant les exercices. À l’issue de quoi vous aurez déjà acquis une connaissance essentielle sur le sujet.

Pour les jeunes de 16 à 20 ans, faites-moi plaisir, lisez ce livre. Les chinois expérimentent déjà l’enseignement de l’IA en lycée. N’attendez pas, cette une compétence essentielle qui est tout à fait accessible.

Globalement, partez à la découverte de cette nouvelle forme d’intelligence.