5 questions à... Gérald Karsenti

1) Qui êtes-vous ?

Je suis cadre-dirigeant et enseignant vacataire à HEC Paris dans le domaine de la transformation des entreprises et du leadership.
Cette double casquette me permet de mêler théories et expériences pratiques, et de donner ainsi plus de sens à certains développements conceptuels.

2) Quel est le thème central de votre livre ?

Il s'agit d'une méthode de conduite du changement pour les entreprises désirant améliorer l'efficience managériale et les principaux indicateurs de performance. Modèle 4X4 est une image illustrant la nécessité pour l'entreprise moderne de s'adapter à tout type de situation et tout type de terrain. En dix étapes, le modèle propose une démarche visant à actionner les 4 types de capitaux de l'entreprise pour atteindre 4 cibles de performance.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre livre, laquelle choisiriez-vous ?

Je proposerais une phrase qui traduit bien l'une de mes convictions profondes : "pour réussir, l'entreprise doit agir rapidement et opter pour une masse critique de changements".

4) Si votre livre était une musique, quelle serait-elle ?

Une symphonie étant une composition instrumentale faisant appel à toutes les ressources d'un orchestre, je dirais que c'est ce qui se rapproche au plus près du thème principal de mon ouvrage. En effet, je développe l'idée que l'entreprise a tout à gagner à actionner l'ensemble des leviers (ou capitaux) qui sont à sa disposition pour augmenter ses chances de succès. Comme le chef d'orchestre, le décideur doit mettre en oeuvre l'ensemble des programmes selectionnés de façon efficace et coordonnée.

5) Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?

Partager cette formidable conviction que nous vivons tous une période charnière, celle ou nous allons devoir redéfinir les modèles d'entreprises et les modes de gouvernance. Cela s'appliquera aussi bien aux Etats qu'aux entreprises. La crise qui vient de nous frapper a mis en évidence les imperfections de notre système actuel, nous obligeant à apporter des corrections et à prendre davantage en compte ce qui constitue à mes yeux la ressource privilégiée : l'homme ou le capital humain !

Interview à l'initiative du site www.lechoixdeslibraires.com